Rien ne sert de courir

Le lièvre & la tortue (Photos courtoisie)
(Photos courtoisie)

Scones et thés fins servis dans des tasses de fantaisie : un afternoon tea, ça vous dit ? Rendez-vous au salon de thé Le lièvre & la tortue, qui ouvrira ses portes à Limoilou d’ici la fin de l’été.

Le traditionnel thé à l’anglaise compte de plus en plus d’adeptes. Même la jeune vingtaine s’y est convertie : prendre le thé, c’est trendy. Mode passagère ? Sans doute que non. S’arrêter pour boire une bonne tasse de thé, c’est s’offrir du temps pour soi, pour les autres ; c’est avoir l’audace de mettre sa vie effrénée sur pause.Le lièvre & la tortue s’inscrit dans cette tendance. À l’aide de ses deux associés, Émilie Hébert s’est d’ailleurs inspirée de la fable de La Fontaine pour élaborer son nouveau projet, question de satisfaire deux types de clientèles. Ceux qui passent. Ceux qui se prélassent.Un salon de thé à l’anglaise, donc. Mais aussi un café : qu’on soit lièvre ou tortue, on pourra emporter ou déguster sur place son breuvage préféré. Le café proviendra de Cantook micro-torréfaction, anciennement Brûlerie de café de Québec. Pour la version glacée, on optera pour le cold brew de Maelstrøm Café. Les précieuses feuilles de thé seront fournies par l’entreprise torontoise Sloane Tea. Et que serait le four o’clock tea sans les scones ? Sucrés ou salés, ces derniers seront concoctés par La folle fourchette et avoisineront biscuits, viennoiseries et autres mignardises.

Voyager dans le temps

Le lièvre & la tortueMordue de brocantes et d’objets patinés par le temps, Émilie peaufine chaque détail afin de créer une ambiance propice à la dégustation du thé à l’anglaise. Les Darjeeling et Earl Grey seront donc servis dans de jolies tasses en porcelaine aux motifs floraux. « J’adore les petites tasses, c’est mon nouveau dada ! » s’exclame celle qui est également copropriétaire d’Article 721, une boutique d’« artisteries » et d’accessoires vintages. On présume que la déco sera surannée...

Mon copain et moi, on aime chiner. On essaie de récupérer le plus de choses possible. Il n’y aura rien de neuf, à part le comptoir de service. »

Une extension d’Article 721, Le lièvre & la tortue ? « Ça va être plus épuré, plus féminin comme décor, par exemple le divan, qui est notre pièce maîtresse », explique la jeune entrepreneure tandis que nous discutons, assises confortablement sur le majestueux sofa bleu royal tout droit sorti de l’époque victorienne.

Partir à point

Interrogée sur la fermeture récente de certains commerces du quartier, Émilie s’est dite ébranlée, mais pas découragée.

Publicité

Quand je pense à Softi qui a fermé dernièrement… Ça m’a fait peur quand j’ai su ça. Mais je pense qu’il y a un retour pour la proximité. Je pense que tranquillement, il y a un changement de consommation qui se fait, et à Limoilou, je trouve qu’on s’en sort bien. »

Et la venue du Nektar à quelques coins de rue ? « C’est sûr que sur le coup, ça nous a saisis. Mais je pense qu’on va avoir chacun notre couleur. Nous, on va axer ça plus sur le thé, même si on va offrir du très bon café. »

Le lièvre & la tortue1200, 3e Avenue