Lettre aux desperados du vélo...

Vélo, chemin de la Canardière
Chemin de la Canardière. 11 août 2011.
Source : La Presse, François Cardinal, 30 juillet 2015 

Chers desperados du vélo, Oui, oui, vous qui pédalez en fous, c’est à vous que je m’adresse.

Vous qui n’avez aucune considération pour le Code de la sécurité routière. Vous qui ne respectez aucune loi sinon celle du talion. Vous qui faites si mal à la réputation des cyclistes.Je suis tanné de casquer pour vous.Je suis tanné d’avoir à répondre de vos comportements déviants. Tanné d’être sur la défensive à cause de votre irresponsabilité. Tanné d’avoir à répéter que les adeptes du vélo ne sont pas tous d’incorrigibles délinquants de la route.Y en a marre. Les piétons en ont marre. Les automobilistes en ont marre. Et vous l’ignorez peut-être, mais la majorité des cyclistes en a marre elle aussi. Le vélo a gagné en maturité au cours des décennies, il est temps que vous en fassiez autant. (...)[ Tout l'article . À lire aussi : Saguenay : limite de vitesse imposée sur les pistes cyclables… et Toi, le cycliste fou. ]